Festival

 

 

 

 

 

09 - 17

 

 

 

 

août

 

 

 

 

2019

Toulon-sur-Arroux

Quelques photos  -  un film : copier l'adresse  https://youtu.be/rpmLqhHo_tA

 

TOULON-SUR-ARROUX

TOULON est une belle endormie, dans un écrin naturel et de verdure. Son histoire, belle et riche,  a su traverser les siècles sans perdre son âme. Nous devons avoir plaisir à faire partager ce passé et la vie de notre commune. Cette découverte passe aussi par :
          - des découvertes de nos paysages,
          - des répétitions dans des lieux différents,
          - des découvertes gastronomiques :, miel, fromages, ... productions locales,
          - des repas dans des endroits inhabituels, insolites,
          - des concerts en marge du stage : musique classique, musiques du monde.


¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯

 

Une commune où il fait bon vivre. Située en Bourgogne du Sud, la commune de Toulon sur Arroux occupe une position géographique privilégiée au coeur d'un réseau de voies de communication modernes. Elle est une des 13 communes de la Communauté de Communes du Pays de Gueugnon

Histoire

En 58 avant notre ère, passage présumé et campement des troupes romaines avant la bataille de Bibracte, qui se serait déroulée dans le secteur de Montmort. La place appelée "Place du Camp Romain" (rive droite de l'Arroux) attesterait de ce fait historique, à l'origine de la Guerre des Gaules (de 58 à 51 av J.-C.).

En 1686, la paroisse reçoit les religieuses bénédictines de Saint-Eugène, dont l'Abbaye fut fermée. Elles s'installent dans de nouveaux bâtiments qui constitueront le prieuré "Notre-Dame de Chanchanoux ". Parmi les possessions du prieuré, des terres ayant appartenu à l'Abbaye de Saint-Martin d'Autun, dont la terre de Champ-Chanoux ou Champchanoux, à Saint-Pierre-l'Étrier, dont la chapelle est aliénée en 1676. Cette maison sera fermée par ordre royal en 1777, et les bâtiments transformés en hôpital.La dame de Granchamp, religieuse de ce prieuré y décède le 3 mars 1771, âgée de 107 ans, elle avait 87 ans de profession religieuse.

En 1789 le maire Jean Philippe Saclier et le conseil municipal demandent dans l'article 10 du cahier de doléances l'abolition de l'esclavage, ce qui fait de ce cahier de doléances l'un des rares à contenir cette demande. Celle-ci est ainsi rédigée : que sous l'empire français, il ne reste aucun vestige d'esclavage ! que la mesure de la fortune publique ne se calcule plus sur le nombre des malheureux ! enfin que l'esclavage soit aboli dans les colonies, que la nation renonce pour toujours à la traite des nègres....

 

Lieux et monuments

Toulon-sur-Arroux est un village dans lequel on peut remarquer quelques maisons anciennes, une maison de bois avec galerie, quelques restes de l'ancien château féodal (XIIIe siècle), un pigeonnier du XVIIe siècle restauré au XIXe siècle

Deux églises :

  • l'une du XIXe siècle, néo-gothique

  • une église romane classée monument historique en 1971 : l'église Saint-Jean-Baptiste, datée des XIe et XIIe siècles.

Lieu de passage incontournable, le vieux pont de treize arches, dit "pont du diable" (daté 1140, élargi au XIXe siècle) traverse l'Arroux, petite rivière qui s'écoule dans une vallée verdoyante.

Deux légendes sont liées au pont sur l'Arroux :

  • Le pont du diable serait nommé ainsi car le maçon qui devait le terminer, pactisa avec le Malin pour qu'il l'aide à terminer son ouvrage dans les délais.

  • On dit aussi que ce pont fut construit pour éviter à la fille du Duc de Bourgogne de traverser l'Arroux en soulevant ses jupes, ce qui l'obligeait à révéler son pied-bot.

Les environs abritent quelques jolies surprises (étangs, châteaux, cascade, rochers, sentier botanique). Il suffit de partir à l'aventure sur les nombreux chemins de randonnée balisés au départ de Toulon.

Cette ville accueille aussi le premier parc de labyrinthes en Bourgogne. En plus de plusieurs labyrinthes végétaux, une ferme ouverte présente une vingtaine de races de vaches (spécimens vivants).

 

Personnalités liées à la commune

  • Nicolas de Tholon (XIVe siècle), chancelier de Bourgogne et évêque d'Autun.

  • Antoine Marie Bard (1759-1837), général des armées de la République, né à Montmort, décédé dans la commune.

  • Philibert Commerson, médecin et botaniste, se fixa en 1760 à Toulon-sur-Arroux par son mariage avec Mlle Anne-Vivante Beau.

  • Jeanne Baret l'accompagna déguisée en homme, elle est ainsi la première femme à avoir fait le tour du monde

  • Jean Laville, homme politique français, est né à Toulon-sur-Arroux en 1880.

  • Henriette Dussourd (1921-1988), historienne, née à Toulon-sur-Arroux.

  • André Pourny, né le 30 novembre 1928 à Toulon-sur-Arroux, sénateur.